Clou du spectacle

Râle d’agonie : réduit au Silence tous les serviteurs.

Texte d’ambiance

C’est une tuerie, ce numéro !